À L'AFFICHE

 
 
Tapez les affiches pour voir les détails du film
 
THE FLORIDA PROJECT
Moonee a 6 ans et un sacré caractère. Lâchée en toute liberté dans un motel de la banlieue de Disney world, elle y fait les 400 coups avec sa petite bande de gamins insolents. Ses incartades ne semblent pas trop inquiéter Halley, sa très jeune mère. En situation précaire comme tous les habitants du motel, celle-ci est en effet trop concentrée sur des plans plus ou moins honnêtes pour assurer leur quotidien…
Sean Baker
 
En 1973, quatre jeunes partis au Texas retrouver la maison familiale de l’un d’entre eux sont attaqués par un tueur sadique et cannibale armé d’une tronçonneuse.

"Massacre à la tronçonneuse commence par un texte avertissant le spectateur de l'horreur du spectacle auquel il va assister. Un mot retient l'attention et conditionne la vision du film: "true". Tout est vrai, tout s'est réellement passé - l'histoire étant tirée, comme Psychose et Le Silence des agneaux, des agissements du tueur Ed Gein. Ce n'est pas "que du cinéma" (pour reprendre l'accroche du film de Wes Craven, La Dernière Maison sur la gauche). Nous sommes prévenus, le film parle d'un événement caché, enfoui sous les tonnes d'affaires empilées sur des bureaux de politiciens. Le film révèle une vérité, celle d'une famille typiquement américaine, anormalement constituée (les grands parents, les enfants, mais pas de génération intermédiaire, pas de parents...) et cannibale. Cette réalité, l'Amérique a mis longtemps à l'admettre, à comprendre que la menace pouvait venir de l'intérieur du pays. Qu'elle était probablement une conséquence direct de l'attitude du pays! La famille "tronçonneuse" a ceci de particulier qu'elle reprend tous les archétypes de la famille classique, elle donne une image extrémiste de ses membres, tous mis au chômage par une société toujours plus avide d'argent et donc de temps." -FILM DE CULTE

Tobe Hooper aurait pu se contenter d'une simple métaphore politico-sociale et ne réaliser qu'un film d'étudiant vaguement auteurisant. Il n'en est rien. Hooper avait besoin d'un succès, d'un film ultra commercial. Il décide donc de changer le titre original du projet (Leatherface) et trouve un peu par hasard cette idée de tueur à la tronçonneuse. Selon la petite histoire, c’est dans un grand magasin en période de Noël qu’il aurait imaginé se frayer un chemin à travers la foule à coups de tronçonneuse. Mais plus qu'une simple idée, Massacre à la tronçonneuse est un chef d'œuvre de l'horreur et devient LE film agissant le plus sur les sens." FILM DE CULTE

Source: http://www.filmdeculte.com/cinema/film/Massacre-a-la-tronconneuse-2070.html
Tobe Hooper
 
DON CARLOS
Subversif, exigeant et sans demi-mesure, Warlikowski s’attaque à l’anticléricalisme de Verdi et aux enjeux politiques du livret de Méry et du Locle dans sa rare version historique de 1867.

S’il est un opéra qui se joue des frontières à tous les niveaux, dramatiques et dramaturgiques, c’est bien le Don Carlos de Verdi, œuvre d’un Italien créée en français, où le climat de guerre avec l’Espagne et la mélancolie des êtres conduisent à porter le regard vers les Flandres. Les thèmes politiques, religieux, historiques, psychanalytiques, s’imbriquent les uns aux autres, resserrant toujours plus étroitement peurs et tabous entre les protagonistes.

Krzysztof Warlikowski dépouille cette tragédie hantée par les fantômes, et fait advenir l’intime au cœur d’une fresque imaginaire – dont la vérité s’avère plus vraie que celle des historiens. Avec Philippe Jordan, il fait découvrir au public la toute première version de ce grand opéra en cinq actes : celle que Verdi avait lui-même amendée pour la création de l’œuvre en 1867.
Événement spécial
Séance de questions-réponses avec la réalisatrice
Aujourd'hui  20:00
Dalida
EN PRÉSENCE DE LA RÉALISATRICE

De sa naissance au Caire en 1933 à son premier Olympia en 1956, de son mariage avec Lucien Morisse, patron de la jeune radio Europe n°1, aux soirées disco, de ses voyages initiatiques en Inde au succès mondial de Gigi l’Amoroso en 1974, le film Dalida est le portrait intime d’une femme absolue, complexe et solaire... Une femme moderne à une époque qui l’était moins ... Malgré son suicide en 1987, Dalida continue de rayonner de sa présence éternelle.
Lisa Azuelos
 
78/52
78/52 explore l’une des séquences clés de l’histoire du cinéma : la mythique scène de la douche dans PSYCHO d’Alfred Hitchcock. Plus que tout autre moment dans un film, cette séquence peut être considérée comme le point où le cinéma américain a effectué une transition entre la sensibilité de l’ancien Hollywood et une attitude plus franche et provocatrice. Le titre fait référence au nombre de plans et à la durée de la scène — 78 plans en 52 secondes — une déclaration d’intention parfaitement obsessive pour ce documentaire.

«Ingénieusement construit et captivant du début à la fin, 78/52 est un périple cinéphile révélateur qui dissèque l’anatomie d’une séquence qui a fait époque et qui en explore les influences culturelles et les implications avec assez d’intelligence pour inspirer un siècle de conversations futures. » -FANTASIA 2017
Alexandre O. Philippe
 
BLADE RUNNER 2049 (STF)
LES LAISSEZ-PASSER NE SONT PAS ADMISSIBLES POUR CE FILM AVANT LE 17 OCTOBRE

En 2049, la société est fragilisée par les nombreuses tensions entre les humains et leurs esclaves créés par bioingénierie. L’officier K est un Blade Runner : il fait partie d’une force d’intervention d’élite chargée de trouver et d’éliminer ceux qui n’obéissent pas aux ordres des humains. Lorsqu’il découvre un secret enfoui depuis longtemps et capable de changer le monde, les plus hautes instances décident que c’est à son tour d’être traqué et éliminé. Son seul espoir est de retrouver Rick Deckard, un ancien Blade Runner qui a disparu depuis des décennies...
Denis Villeneuve
 
BEACH RATS (STF)
En exclusivité pour deux semaines seulement!

Frankie un adolescent paumé passe un été misérable entre son père malade et sa mère qui insiste pour que celui-ci se trouve une petite amie. Le jeune homme tente d'échapper à son quotidien en traînant avec ses amis, une bande de délinquants et en flirtant sur le net avec des hommes plus âgés.
Eliza Hittman