À L'AFFICHE

 
 
Tapez les affiches pour voir les détails du film
 
CINÉMAGIQUE présente RETOUR EN BOURGOGNE (STA)
Jean a quitté sa famille et sa Bourgogne natale il y a dix ans pour faire le tour du monde. En apprenant la mort imminente de son père, il revient dans la terre de son enfance. Il retrouve sa sœur, Juliette, et son frère, Jérémie. Leur père meurt juste avant le début des vendanges. En l’espace d’un an, au rythme des saisons qui s’enchaînent, ces 3 jeunes adultes vont retrouver ou réinventer leur fraternité, s’épanouissant et mûrissant en même temps que le vin qu’ils fabriquent.
Cédric Klapisch
Événement spécial
Une projection du cycle À LA RENCONTRE DU CINÉMA IRANIEN
24 septembre 2017  17:00
IRAN: UNTAKEN PATH
Tahmineh Milani
 
LA RÉSURRECTION D'HASSAN (STA)
Dans le métro montréalais, trois aveugles entonnent de douces mélodies. Denis, Peggy et leur fille Lauviah, sont hantés par la mort tragique du second enfant de la famille et cherchent douloureusement la lumière : dans leur musique aux accents célestes, dans leur soutien mutuel qui cède parfois à la violence ou encore dans l’enseignement mystique de Grabovoy, un guérisseur russe professant la régénération des organes et la résurrection des morts. Les rêves l’ont annoncé : Hassan, le fils si pur, l’ange parti trop tôt, reviendra bientôt à leurs côtés, et ils connaîtront enfin le bonheur. D’une poésie ardente et crue, LA RÉSURRECTION D’HASSAN raconte le chemin de croix d’êtres incandescents tentant d’accéder à la grâce par-delà les souffrances du destin.
CARLO GUILLERMO PROTO
 
BEACH RATS (STF)
En exclusivité pour deux semaines seulement!

Frankie un adolescent paumé passe un été misérable entre son père malade et sa mère qui insiste pour que celui-ci se trouve une petite amie. Le jeune homme tente d'échapper à son quotidien en traînant avec ses amis, une bande de délinquants et en flirtant sur le net avec des hommes plus âgés.
Eliza Hittman
 
DUEL
David Mann est employé comme représentant de commerce en Californie. Il prend tranquillement la route, qui s'annonce des plus longues, pour son travail. Il suit un énorme camion qui avance à faible allure et dégage une fumée incommodante. Il le dépasse mais le véhicule, capable de reprises étonnantes, le double à son tour. David pense que le conducteur veut s'amuser. Mais lorsque ce dernier lui fait signe de le doubler, lui indiquant que la voie est libre alors même qu'un véhicule arrive en face, il comprend que le but du jeu consiste à l'assassiner. David est confronté à un fou, qui semble déterminé à poursuivre jusqu'au bout cette course macabre...

"DUEL vise clairement des pulsions obscures comme celles qu'explorait Hitchcock, salué par une musique qui rend hommage à Psychose"-TÉLÉRAMA

"Avec DUEL, Spielberg marque le cinéma de son empreinte à tout jamais et s’ouvre la voie vers des cieux encore plus reluisants. Loin d’être beau comme un camion, Duel est une réussite formelle indéniable qui démarre sur les chapeaux de roue mais ne se termine pas en queue de poisson."-CINÉMAFANTASTIQUE.NET
Steven Spielberg
 
LA FLUTE ENCHANTÉE
David Mcvicar a redonné vie de façon envoûtante à l'illustre opéra de Mozart, La Flûte enchantée, dans des décors magnifiques créés par John Macfarlane.

Le prince Taminp promet à la Reine de la Nuit qu'il ira à la rescousse de sa fille, Pamina, qui est entre les mains de l'enchanteur Sarastro. Il entame sa quête accompagné de l'oiseleur Papageno, mais les choses ne sont pas ce qu'elles semblent être.

La réalisation classique de David McVicar adopte autant l'aspect sérieux que l'aspect comique de l'œuvre de Mozart. L'auditoire est transporté dans un monde fantastique d'animaux dansant, de machines volantes et de ciels étoilés éblouissants. Le décor offre une merveilleuse ambiance pour les pièces musicales kaléidoscopiques de Mozart, allant des coloratures éclatantes de la Reine de la Nuit, aux duos d'amour lyriques de Tamino et Pamina, en passant par les arias chaleureux aux allures folkloriques de Papageno.

En plus d'être une comédie, La Flûte enchantée exprime également les croyances spirituelles profondes de Mozart : la préoccupation de l'édification ainsi que la recherche de la sagesse et de la vertu sont au cœur de ce conte enchanteur. La Flûte enchantée connût un succès instantané auprès du public, et le présumé rival de Mozart, Salieri, l'a décrite comme étant un « operone » – un grand opéra.
 
LET THERE BE LIGHT
Et si nous vous disions qu’il y a moyen de construire une étoile artificielle, ici, sur notre bonne vieille Terre? De la science-fiction, dites-vous? Pas du tout. Dans une campagne du sud de la France, c’est précisément ce sur quoi travaillent les savants de la centrale ITER, ou « réacteur thermonucléaire expérimental international ». Ce projet utopique rassemble des chercheurs de 37 pays différents qui s’apparentent aux anciens bâtisseurs de cathédrales : plusieurs d’entre eux ne verront jamais l’aboutissement du projet de leur vivant. Le travail est extrêmement long et ardu, mais les nombreux collaborateurs choisissent de persévérer, puisque le succès de cette entreprise pourrait fournir à l’humanité une source d’énergie propre pour les siècles à venir, les prochains millénaires, et même pour des millions d’années. Si le projet échoue, il n’y a pas de retour en arrière possible. C’est aujourd’hui que l’humanité doit démontrer qu’elle a l’intelligence nécessaire pour empêcher sa propre extinction.

Avec LET THERE BE LIGHT, les réalisateurs Mila Aung-Thwin et Van Royko nous invitent aux frontières du débat sur les énergies renouvelables. La fusion nucléaire est une alternative aux hydrocarbures pouvant potentiellement changer la face du monde; en un mot, il s’agit de reproduire le pouvoir du soleil ici même, sur la Terre, afin de l’exploiter. Avec clarté et concision, le film retrace 60 ans d’histoire dans le domaine et, en quelques splendides séquences d’animation, nous présente les nombreux inventeurs excentriques et autres théoriciens ayant permis au projet ITER de se concrétiser. Rares sont les documentaires de type environnemental qui abordent le problème de l’énergie sans adopter d'emblée un discours moralisateur et alarmiste. Au contraire, LET THERE BE LIGHT pose un regard réaliste (et inspirant) sur les défis qui nous attendent si nous voulons échapper à notre destin, et entrer de plain-pied dans le futur. Un incontournable pour les mordus de science et les amateurs de science-fiction. - FANTASIA 2017
Mila Aung-Thwin,Van Royko
 
RUMBLE raconte l'un des chapitres de l'histoire de la musique américaine, aussi profond qu'essentiel et pourtant resté largement inconnu jusqu'à présent : celui de l'influence Autochtone. A travers le portrait d'icônes de la musique telles que Charley Patton, Mildred Bailey, Link Wray, Buffy Sainte-Marie, Jimi Hendrix, Jesse Ed Davis, Robbie Robertson, Redbone, Randy Castillo ou encore Taboo, RUMBLE montre à quel point ces talentueux musiciens Autochtones ont contribué à façonner les bandes originales de nos vies.

RUMBLE a su réunir un casting impressionnant de musiciens et d'artistes, d'historiens et d'experts, ainsi que des proches de nombreuses icônes de la musique, comme : Buddy Guy, Steven Van Zandt, Tony Bennett, Taj Mahal, Cyril Neville, Ivan Neville, Martin Scorsese, Quincy Jones, John Trudell, David Fricke (Rolling Stone Magazine), Steven Tyler, Taboo, Derek Trucks, Corey Harris, Guy Davis, Alvin Youngblood Hart, Monk Boudreaux, George Clinton, Jackson Browne, Martha Redbone, Joy Harjo, Iggy Pop, Wayne Kramer (MC5), Marky Ramone (The Ramones), Taylor Hawkins (Foo Fighters), Pura Fé (Ulali), Dan Auerbach (The Black Keys), Phil Soussan (Ozzy Osbourne), Matt Sorum (Guns ‘N’ Roses), Mike Inez (Alice in Chains), Robert Trujillo (Metallica), Taboo (Black Eyed Peas), Slash (Guns ‘N’ Roses), Charlie Sexton (Bob Dylan), Rhiannon Giddens (Carolina Chocolate Drops), Pat Vegas (Redbone), Robbie Robertson, Buffy Sainte-Marie et beaucoup d'autres.
Catherine Bainbridge,Alfonso Maiorana (co-réalisateur)
 
THE LITTLE HOURS
Les sœurs Alessandra (Alison Brie), Fernanda (Aubrey Plaza), et Ginevra (Kate Micucci) mènent une simple vie au couvent. Elles passent leur quotidien à chasser la routine par la couture, espionner leurs consœurs, et à embêter l’homme à tout faire du monastère. Après qu’une séance d’insultes ait eu pour effet de le chasser, Père Tommasso (John C. Reilly) engage Massetto (Dave Franco), un viril homme de main forcé par son seigneur à vivre en retrait. Présenté aux bonnes sœurs comme un sourd-muet afin d’éviter toute tentation, Massetto lutte à maintenir sa fausse identité alors que la communauté de sœurs réprimées s’éclate dans un tourbillon de débauche.
Jeff Baena
 
GOOD TIME (STF)
À New York, Connie et son frère Nick voient leur tentative de cambriolage avorter. Filant à l’anglaise, ils sont pris en chasse par la police; Nick est intercepté pendant que Connie réussit à s’esquiver. Pour sortir son frère de prison, Connie doit trouver de l’argent, et vite, ou bien manigancer un plan d’évasion. On dit que la nuit porte conseil, mais la sienne sera surtout haute en émotions et en violents rebondissements…

Vus comme de futures vedettes du cinéma indépendant américain, les frères Safdie nous arrivent avec un polar sombre qui rappelle les premières réalisations new-yorkaises de Scorsese. Robert Pattinson, au look aussi étudié qu’étonnant, livre une performance haletante et percutante. Autour de lui, des acteurs aux allures louches apportent beaucoup de réalisme à ce drame nocturne et urbain.
Benny Safdie,Josh Safdie