LET THERE BE LIGHT

LET THERE BE LIGHT
Et si nous vous disions qu’il y a moyen de construire une étoile artificielle, ici, sur notre bonne vieille Terre? De la science-fiction, dites-vous? Pas du tout. Dans une campagne du sud de la France, c’est précisément ce sur quoi travaillent les savants de la centrale ITER, ou « réacteur thermonucléaire expérimental international ». Ce projet utopique rassemble des chercheurs de 37 pays différents qui s’apparentent aux anciens bâtisseurs de cathédrales : plusieurs d’entre eux ne verront jamais l’aboutissement du projet de leur vivant. Le travail est extrêmement long et ardu, mais les nombreux collaborateurs choisissent de persévérer, puisque le succès de cette entreprise pourrait fournir à l’humanité une source d’énergie propre pour les siècles à venir, les prochains millénaires, et même pour des millions d’années. Si le projet échoue, il n’y a pas de retour en arrière possible. C’est aujourd’hui que l’humanité doit démontrer qu’elle a l’intelligence nécessaire pour empêcher sa propre extinction.

Avec LET THERE BE LIGHT, les réalisateurs Mila Aung-Thwin et Van Royko nous invitent aux frontières du débat sur les énergies renouvelables. La fusion nucléaire est une alternative aux hydrocarbures pouvant potentiellement changer la face du monde; en un mot, il s’agit de reproduire le pouvoir du soleil ici même, sur la Terre, afin de l’exploiter. Avec clarté et concision, le film retrace 60 ans d’histoire dans le domaine et, en quelques splendides séquences d’animation, nous présente les nombreux inventeurs excentriques et autres théoriciens ayant permis au projet ITER de se concrétiser. Rares sont les documentaires de type environnemental qui abordent le problème de l’énergie sans adopter d'emblée un discours moralisateur et alarmiste. Au contraire, LET THERE BE LIGHT pose un regard réaliste (et inspirant) sur les défis qui nous attendent si nous voulons échapper à notre destin, et entrer de plain-pied dans le futur. Un incontournable pour les mordus de science et les amateurs de science-fiction. - FANTASIA 2017
Titre original :  Let There Be Light
Genre :  Documentaire
Année :  2016
Durée :  80
Réalisation :  Mila Aung-Thwin
Van Royko
Pays :  Canada
Acheter des billets
En attente de classement
En attente de classement

anglais
sous-titres en français

2017-09-19 11:41:41

Séance de questions-réponses après le film

vendredi 15 septembre  19:20
En présence de Mila Aung-Thwin et Van Royko

Séance de questions-réponses après le film

samedi 16 septembre  19:00
En présence de Mila Aung-Thwin et Van Royko

Séance de questions-réponses après le film

dimanche 17 septembre  19:00
En présence de Mila Aung-Thwin et Van Royko

Horaire

Mardi 19 12:30 15:00 19:00
Mercredi 20 12:30 15:00 19:00
Jeudi 21 12:30 15:00 19:00
Vendredi 22 12:15 14:15 18:45
Samedi 23 10:00 16:00 18:45
Dimanche 24 10:00 12:15 18:45
Lundi 25 12:15 14:15 21:15
Mardi 26 12:15 14:15 18:45